Expositions

Autour de l’École de Paris, de l'exil aux Années Noires ...
dans la collection Simonow

(Beaux-Arts, 1900-1941)

1er Février 2022 - mi-janvier 2024

Abbaye de Flaran - Dortoir des moines

Pivot de la politique culturelle du Département du Gers et, depuis quelques années déjà, site public le plus visité du Gers, l'Abbaye de Flaran fonde son travail d'irrigation culturelle du territoire à travers une programmation riche et diversifiée de manifestations, qui vont de l'Archéologie à l'Art contemporain.

Poursuivant le travail transversal entrepris autour de l’exceptionnelle collection prêtée au Conseil Départemental du Gers par M. Michael Simonow et constituée de trésors représentatifs de l'Art européen du XVIe au XXIe siècle, la Conservation départementale du Patrimoine et des Musées/Flaran organise des expositions temporaires à rotation biannuelle qui offrent des visions transversales de cet ensemble, tout en le reliant aux grands courants de l'Histoire des Arts ; enfin, le caractère spectaculaire des œuvres de cette collection rend d’autant plus légitime le travail pédagogique engagé autour de ce fonds à nul autre pareil.

A partir du 1er février 2022 et pour deux ans (jusqu’en janvier 2024), la nouvelle exposition qui s’installe dans les murs de l’Abbaye de Flaran est consacrée à la première École de Paris. Entre 1900 et 1941, ce mouvement a drainé de nombreux artistes étrangers (notamment juifs d’Europe centrale), venus travailler à Paris, alors centre d'art sans équivalent dans le monde ; l’exposition rend palpable le caractère hétéroclite et cosmopolite de cette période foisonnante, traversée par différents mouvements de l’avant-garde artistique internationale, mais non réductible à un style plastique.

La richesse artistique trouve une traduction plastique à multi faisceaux, avec des traits juifs et slaves, un expressionnisme mélancolique et quelques inclassables (Modigliani, Foujita…), entre le Montmartre pittoresque, jusqu’en 1906, le nouveau quartier du Montparnasse cosmopolite dès 1908 et avant la Première guerre mondiale.

Au sortir de celle-ci, l’intermède insouciant des Années Folles fait vite place à la crise de 1929-35, la Prohibition et la déflation, puis aux Années Noires, prélude au déclenchement de la Seconde. Celle-ci met fin, pour beaucoup, à la promesse de vie intellectuelle nouvelle et d’intégration, avec la montée des totalitarismes et la Shoah et trouve des échos tragiques avec notre actualité la plus brûlante.
…Une génération d’artistes est passée, Paris n’est plus LA capitale culturelle mondiale et l’Art est désormais engagé dans d’autres voies !

Comme les précédentes, cette manifestation offre à notre délectation plus d’une trentaine d’œuvres, à travers une présentation qui n’a jamais fait l’objet d’une exposition en Occitanie.

Une ligne éditoriale de catalogues, richement illustrés et destinés à en conserver les traces, accompagne ces expositions.

Petits ou grands, individuellement ou en famille, cette exceptionnelle plongée dans l'Histoire de l'Art européenne vous est destinée…

Exposition conçue et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine et des Musées/Flaran

Florencia Cairo, Traversées ...

2 avril  -  29 mai 2022
(Peinture, 2011-2022) Flaran –  Logis Abbatial

Influencée par l’immensité des paysages de son pays d’origine, la prégnance de l’eau, et par la lumière et les rythmes de la culture argentine, Flor CAIRO (1972-) est installée en Europe depuis près de trente ans et réside désormais dans le Gers où elle s’enrichit de cette double nationalité.

A la recherche d’une quête esthétique personnelle depuis l’Ecole des Beaux-arts de Buenos Aires, elle visite avec succès, durant cette existence toujours aventureuse, plusieurs medias. L’aboutissement (au moins aujourd’hui ?) en est ce travail pictural qui oscille entre le figuratif, réminiscence d’un ancrage toujours nécessaire dévolu principalement à la Nature, et l’abstraction, reflet de sa personnalité généreuse et solaire.

Avec une commande très originale en tant que décoratrice d’un espace de vie pour le bateau « Istros », l’exposition, concentrée sur les dix dernières années, nous présente, pour la première fois à Flaran, la teneur de cette démarche engagée sur grands formats, depuis son installation dans le Gers.

Exposition conçue et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine et des Musées/Flaran.

Daniel DENISE
La Terre du Monde
Opération l’Oeuvre Mystère n°11

14 mai  au 25 septembre 2022
(installation)
Flaran - Salle Capitulaire

Photographe-plasticien, Daniel DENISE (1955-), se propose, avec cette installation, de retrouver l’état originel des terres de tous les continents actuels, évocation de la Pangée (ou supercontinent d’origine) d’il y a 250 millions d’années.

Symboliquement placée dans la salle capitulaire de Flaran, centre du savoir et du pouvoir de la communauté cistercienne, à la croisée du temporel et du spirituel, l’œuvre offre un contrepoint à la vision traditionaliste véhiculée par toutes les puissances religieuses sur les origines du monde et de l’Homme.

Ce regroupement artificiel, esthétique et intellectuel, mais « œcuménique » pour le coup, à l’orée de la dérive des continents et plus de 250 Millions d’années avant que l’homme ne conquiert la planète Terre, peut s’affirmer alors comme une tentative désespérée de revenir à l’état d’ »avant le chaos », en écho tragique à notre actualité la plus immédiate.

Exposition conçue et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine et des Musées/ Flaran, inscrite dans le cadre de l’opération « L’œuvre Mystère n° 11 »

Jean SUZANNE
Minéralité Métallique (1993-2020)
(Sculpture contemporaine)

25 juin au 18 septembre 2022
Flaran - Logis abbatial

Alternant, depuis l’installation du service il y a vingt ans, la présentation annuelle d’artistes peintres ou sculpteurs(trices), l’abbaye de Flaran renoue, en cette année 2022, avec sa programmation habituelle, au sortir de la pandémie du Covid19.

D’une carrière originelle et toute tracée, à Paris, dans l’Industrie, Jean SUZANNE (1938-) s’installe en Quercy en 1975 et y développe une réflexion personnelle marquée par les ruines de la guerre, l’esthétique mécanique et l’aérodynamisme.

Consommant, en 1985, sa rupture, il entame le fil d’un travail exposé à travers la France et la planète depuis plus de quarante ans, notamment au Japon où il obtient le prix Henri Moore (1993).

Accueilli à Flaran pour la première fois, SUZANNE interroge aujourd’hui la minéralité tectonique du monde et ses fractures ; ce questionnement universel qui sous-tend le projet d’exposition initié il y a plus de trois ans, trouve aujourd’hui un écho tragique dans notre actualité internationale, qui oscille de la pandémie au risque d’un nouveau conflit européen…
… chaos où l’homme peine à trouver sa place.

Un catalogue accompagne l’exposition

Exposition conçue et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine et des Musées/ Flaran

 

 Peinture Alain Ballereau

Alain BALLEREAU
Dérive en rives
(Peinture, 2004-2021)

02 juillet au 25 septembre 2022
Flaran - Eglise abbatiale

Poursuivant le travail engagé autour de l’Art contemporain depuis vingt ans, la Conservation départementale du Patrimoine et des musées/Flaran consacre un temps de sa programmation estivale à l’accueil d’un(e) artiste, révélateur(trice) des recherches esthétiques de l’Art de notre époque.

Pratiquant la peinture dès l’adolescence, diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués de Paris puis dessinateur et maquettiste, A. BALLEREAU (1956-) fait, en 1986, le choix définitif d’une carrière en tant que peintre indépendant… et de la proximité avec la nature, dans le Tarn.

Depuis lors, investiguant de nombreuses recherches formelles, gestuelles et graphiques et riche d’un parcours reconnu, BALLEREAU abandonne la toile sur châssis au profit de supports libres. En 2005, il interroge les grands formats carrés, libres sur papier Kraft, abstraits et colorés, damiers ou troncs, avant un retour à une abstraction gestuelle aux couleurs restreintes.
Il livre ici, à Flaran, le fruit de ses vingt ans de travaux, au cœur de l’église abbatiale.

Un catalogue accompagne l’exposition

Exposition conçue et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine et des Musées/Flaran.

Marie JAFFREDO
- Opération BD à Flaran (20° éd.)
(Bande dessinée contemporaine)

04 juillet au 4 septembre 2022
Flaran - Réfectoire des moines

Rendez-vous incontournable des bédéphiles, en lien avec le festival tenu à Eauze, la 20e édition de « BD à Flaran » poursuit son rythme annuel avec la présentation, à travers le panel d’une vingtaine d’œuvres originales, d’artistes accomplis de la bande dessinée contemporaine.

Passionnée de dessin, Marie JAFFREDO (1966, Caen -), étudiante à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Normandie (1991), exerce jusqu’en 2000 la profession d’Architecte-Urbaniste à Bruxelles. Elle effectue alors une reconversion remarquée en tant que scénariste et dessinatrice professionnelle de Bandes Dessinées dans des collectifs sur Edit Piaf, Maupassant, Verlaine, Louise Attaque ou Bourvil (Ed. Petit à Petit) ; En 2004, après la sortie du tome 1 de la série Les Démons de Marie (scénario de Michaël Le Galli, Ed. Carabas), elle sort Les Pop Korn : dur , dur la vie de famille (2009) puis, à travers des histoires sombres et angoissantes, la série médiévale Le Sang des bâtisseurs (2010, Vents d’Ouest), l'album Les Damnés de Paris (2014), Meurtre au Mont Saint-Michel (2015, Glénat, scénario de Djian) et, plus récemment et dans des genres différents, Edouard Manet et Berthe Morisot : une passion impressionniste (2017), La mauvaise réputation (2018) et Yuan, journal d’une adoption (2019), plus intime.

Exposition conçue et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine et des Musées/Flaran, en partenariat avec l'association "B.D. en Gascogne" d'Eauze, inscrite dans le cadre de la 20e édition de l’opération « BD à Flaran ».

Eric DESSERT

Japon

22 octobre 2022 - 21 mars 2023
(Photographie contemporaine) La profondeur des champs (sillon n°12)
Flaran - Logis abbatial

Alternant, au gré des rencontres artistiques, le noir et blanc ou la couleur, les départements ou régions françaises et le reste du monde, l’Abbaye de Flaran poursuit inlassablement son questionnement sur la ruralité de notre planète, à travers les sillons successifs creusés par les travaux personnels et originaux des photographes invités chaque année.

Nourri de multiples voyages, l’un des grands photographes français contemporain, Éric DESSERT (1957-), diplômé de la section Humanités photographiques de Tournai, mène une carrière de photographe qui a fait l'objet de nombreux ouvrages et expositions et travaille exclusivement l’argentique en noir et blanc.

Avec cette édition (et après l’exposition sur la Chine en 2011), il revient à Flaran nous faire découvrir un autre pays qu’il a arpenté, fidèle à sa démarche humaniste et en déambulation douce, la chambre noire sur le dos, à la rencontre de la ruralité et de ses habitants : le Japon.

Ce travail assumé sur le format réduit des tirages s’affirme comme une démarche militante de la Photographie, en regard d'une intimité recherchée avec le spectateur.

Un catalogue accompagne chaque sillon de cette manifestation unique en son genre en France.

Exposition conçue et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine et des Musées/Flaran, inscrite dans le cadre de l’opération «La profondeur des champs, sillon n°12».

LE VIN AU MOYEN AGE

22 octobre 2022 - 02 janvier 2023
- Opération "Histoire(s) médiévale(s)
(Histoire)
Flaran - Réfectoire des moines

La conservation départementale du Patrimoine et des Musées/Flaran a souhaité compléter sa programmation annuelle déjà riche, par des focus sur la civilisation et la société médiévale (en partenariat avec la Tour Jean Sans Peur-Paris), conformément à la vocation première du site de l’abbaye de Flaran.

À travers cinq thèmes et 85 images, reproductions d’enluminures, de dessins, de poteries, de verres, d’objets liturgiques..., l’exposition présente le rôle majeur du vin dans la société médiévale. Le Moyen Âge est, en effet, la période de la plus grande extension jamais atteinte par la vigne, où les moines ont eu leur rôle à jouer, et le vin constitue, avec le pain, la base de l’alimentation : hommes, femmes et enfants en boivent en quantité !

Après l’évocation du rôle du vin dans la religion chrétienne, sont décrits les travaux viticoles amenant à l’élaboration de vins qui ne se gardent qu'une année. Dans le raisin, tout est bon, en cuisine comme en médecine !

L’exposition présente également les manières de boire… mais attention !, comme de nos jours, les excès mènent à l’ivresse et à l’alcoolisme, illustrés par des scènes de tavernes, car si « l’eau fait pleurer et le vin chanter », « fort vin esmoeult grande tempeste ».

Exposition conçue par la Tour Jean Sans Peur (Paris) et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine et des Musées/Flaran, inscrite dans le cadre de l’opération « Histoire(s) médiévale(s) à Flaran, 3e éd ».

Le petit zoo de Flaran :

Permis de toucher !

Exposition permanente
(Exposition tactile sur le thème de la sculpture animalière) Flaran - salon du prieur

En complément des expositions et animations engagées toute l’année par la Conservation départementale du Patrimoine et des Musées / Flaran, le service médiation culturelle vous invite à découvrir, au moyen d’une exposition permanente, tactile et ludique, des reproductions d'œuvres sculptées animalières.
En 2018, venez découvrir une version renouvelée de l’exposition, enrichie grâce à l’acquisition de nouveaux moulages : inauguration le vendredi 13 avril 2018 à 18h00.
Issues des grands musées français nationaux, créées par des artistes célèbres ou anonymes sur les supports les plus divers et dressant un panorama esthétique de la Préhistoire à nos jours, ces moulages proposent une découverte tactile originale, à l’image de leurs secrets de fabrication. Ils sont réalisés par l'atelier de la Réunion des Musées nationaux - Grand Palais.
Destinée à tous les publics et aux familles, cette exposition est particulièrement adaptée aux personnes malvoyantes ou non voyantes. Elle s’inscrit dans le cadre du travail engagé par le service depuis plus de dix années, avec le soutien de la collectivité départementale propriétaire, pour une accessibilité élargie à la culture, notamment vis-à-vis des jeunes et des visiteurs en situation de handicap. Enfin, elle offre une approche originale de l’art et la possibilité d’une découverte par les non-initiés.
Le petit zoo de Flaran mobile : ce dispositif mobile permet également la présentation ponctuelle de ces moulages hors les murs (école, maison de retraite, …). Sur réservation uniquement, sous réserve de disponibilité des médiateurs.
Conception de la muséographie et du dispositif mobile en partenariat avec l’ESAT La Caillaouère d’Auch (AGAPEI).