Retour acceuil site / Abbaye de Flaran  / Expositions
Jean ANGUERA (sculpture) - du 25 juin au 2 octobre 2016

Jean Anguera1

 
Du 25 juin au 2 octobre 2016
Dans l’église abbatiale
 
Depuis près de vingt ans, la Conservation départementale du Patrimoine et des Musées/Flaran s'est attachée à la présentation régulière d'artistes contemporains, parallèlement à un programme d'activités pédagogiques autour de l'Art qui a trouvé son public fidèle.

L’année 2016 est consacrée à la présentation de l’œuvre sculptée de Jean Anguera (Paris, 1953 - ), artiste du Gâtinais et de la Beauce, qui poursuit un travail dévolu à la représentation de l’homme, de sa réalité affective et qui est devenu, au fil des années, une « géographie sentimentale » qui se situe en deçà, ou au-delà, du corps charnel confronté à l’espace.

Pour Jean Anguera chaque exposition est un enjeu singulier et ses sculptures prennent sens en se confrontant au lieu qui les accueille tandis que, de l'une à l'autre, une réflexion s'instaure.

Confronté à ce défi, au cœur même de l’église abbatiale de Flaran, l'artiste s’emploie à traduire "une présence" qui se situe entre intériorité et contemplation, entre le regard du spectateur sur la sculpture et l'espace qui l'environne, ici les espaces cisterciens aux volumes majestueux chargés du mystère de la création.

Au final, il ambitionne de porter vers l'universel un paysage métaphorique qui serait le paysage de l'homme.

Un catalogue accompagne l’exposition.

 
 
[M]ONDES - Installation contemporaine luminicinétique

[Mondes]1

Duo ATSARA

[Roland Devocelle + Audry Rocher]

(Installations contemporaines luminocinétiques)

 

21 Mai 2016

DU 17 SEPTEMBRE 2016 – 2 JANVIER 2017

Abbaye de Flaran –  Réfectoire des moines

 

Engagée dans la présentation, à l’abbaye de Flaran, de l’art contemporain depuis l’installation du service, la Conservation départementale du patrimoine et des musées/Flaran a fait, pour la première fois, le choix d’une œuvre qui transforme totalement notre perception d’un espace historique (au cœur du site de Flaran) tout en renouvelant l’expérience sensitive de nos visiteurs.

Créée tout spécialement pour le réfectoire des moines, l’œuvre « [Mondes] » est une confrontation unique et originale avec l’espace dans lequel elle s’inscrit, qu’elle métamorphose pour une expérience inédite de visite : fragments de lumière jaillissants de l’obscurité, instants en suspension dans le vide et disparitions  fugitives…

Cette installation luminocinétique invite à la méditation tant par la modification de notre perception des volumes et de notre rapport à l’espace que par son environnement sonore.

Pour les scolaires, des visites spécifiques et une rencontre avec les artistes sont possibles sur demande préalable.

 
JEAN-JACQUES MOLES - Je suis Grigore ... un monde rural roumain, sillon n°8 : d'octobre 2016 à mars 2017

 

11Jean-Jacques Moles


Je suis Grigore

(Un monde rural roumain)

... La profondeur des champs, sillon n°8

 d'octobre 2016 à mars 2017

Logis abbatial

 

 

 

 

 

Alternant, au gré des rencontres artistiques, le noir et blanc ou la couleur, les départements ou régions françaises et le reste du monde, la Conservation départementale du patrimoine et des musées/Flaran poursuit inlassablement son questionnement sur la ruralité de notre planète, à travers les sillons successifs de travaux photographiques personnels et originaux.

Avec ce huitième sillon, Jean-Jacques Moles (??, ?? ), « photographe-voyageur » nous fait découvrir de la manière la plus intime qui soit la bascule du monde rural roumain et moldave saisie, après la révolution de décembre 1989, des années 1990 à l’été 2015.

Par delà la simple déambulation dans la ruralité roumaine, c’est une véritable introspection de celle-ci qu’il nous livre, à travers des rencontres multiples et des portraits d’hommes et de femmes attachants, expérience solidement charpentée par la connaissance d’un pays qu’il parcourt depuis plus de vingt cinq ans.

L'édition d'un catalogue accompagne chaque sillon de cette manifestation unique en son genre en France, dans ses attendus scientifiques, culturels et pédagogiques.

 

 

 
L'œuvre MystèRe, du 27 mai à fin octobre 2016
 

Jacques Vieille

L’œuvre mystèRe

(Art contemporain) – 6e édition

0

DU 27 MAI A fin OCTOBRE 2016

Abbaye de Flaran –  Jardins

 

Depuis 2011, un partenariat a été initié entre la Conservation départementale du Patrimoine et des Musées/Flaran et le Musée des Abattoirs de Toulouse/Fonds Régional d’Art Contemporain (FRAC) Midi-Pyrénées ; il poursuit, à travers la sélection collégiale d’une œuvre emblématique, le travail engagé autour de l’art contemporain depuis 15 ans par la première, tout en permettant la circulation élargie des collections du second, notamment dans le Gers.

L’abbaye de Flaran, centre patrimonial départemental, « grand site » de Midi-Pyrénées accueille ainsi, pour la sixième année consécutive, l’œuvre d’un artiste contemporain ; comme chaque année, sa présence mystérieuse se confronte aux espaces cisterciens en résonance avec la thématique de la collection Simonow.

Le sculpteur Jacques Vieille croise depuis près de trente ans les domaines de l'architecture, du paysage et plus largement de la nature et de la culture. Ses matériaux de prédilection sont ceux de la construction, de l'agriculture, du jardinage. Tel un horticulteur, il greffe ou hybride ces données pour livrer une sculpture qui joue à la fois de l'éphémère et de la permanence.

Mara, fraise au parfum "des bois", issue de recherches agroalimentaires, surexpose son gigantisme tentaculaire au coeur du site historique de Flaran et en regard de l'exposition "Natures mortes" dont elle constitue de parfait contrepoint.

 

Exposition conçue et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine et des Musées/Flaran en partenariat avec les Abattoirs/FRAC Midi-Pyrénées.

 

Contact site : Conservation départementale du patrimoine et des musées / Flaran, Abbaye de Flaran, 32310 VALENCE/BAÏSE ;Tél. 05.31.00.45.75 ; courriel : flaranconservation@gers.fr .

Contact service de médiation culturelle et pédagogique : jmonange@gers.fr ; amanceau@gers.fr

Contact Les Abattoirs/FRAC Midi-Pyrénées : www.lesabattoirs.org

 

 

 

 
"LA GRANDE GUERRE DANS LA BD" de mi-juillet à fin août 2016

            

BD à Flaran…

La Grande Guerre

dans la B.D, année II 

(Bande dessinée contemporaine)- 15e édition

 

DE MI-JUILLET A FIN AOUT 2016

Abbaye de Flaran – Réfectoire des moines

5

 

A titre exceptionnel, à partir de 2014 et jusqu’en 2018, en accompagnement des commémorations de la « grande » guerre de 14-18, une programmation pluriannuelle prolonge la réflexion engagée au niveau national autour de ce premier conflit mondial.

Présentant plusieurs visions de la guerre comme autant de témoignages poignants, ces manifestations offriront donc un éclairage original et didactique sur « la der des der », légitimé par l’évolution actuelle de la Bande dessinée.

Traversant tous les courants (réaliste, humoristique ou fantaisiste…), celle-ci apparaît désormais comme une vision esthétique à part entière qui évolue vers une nouvelle écriture mémorielle de ce conflit.

(En partenariat avec l’association « BD en Gascogne » d’Eauze).

 

En complément, l’exposition –dossier « L’écho des tranchées » évoque quelques artistes ayant travaillé sur ce thème (Création : On a marché sur la bulle, Amiens).

 

 

Francis Caryn (ou CARIN), Couverture Les diables bleus (1997)

 

                                                        

 

 

 

 

Exposition conçue et coordonnée par la Conservation départementale du Patrimoine et des Musées / Flaran, en partenariat avec l'association "B.D. en Gascogne" d'Eauze.

 

 

 

 
EXPOSITION TACTILE du 1er février 2016 à mi-janvier 2017

 

Le petit zoo de Flaran

Permis de toucher !

 

(Exposition tactile de sculptures)

DU 1er FEVRIER 2016 A MI-JANVIER 2017

1

Abbaye de Flaran –  Logis du prieur

 

En complément de l’exposition « Animaux et Chimères… dans la collection Simonow », la Conservation départementale du Patrimoine et des Musées/Flaran vous invite à découvrir, au moyen d’une exposition permanente, tactile et ludique,  (intégrée au parcours de visite), des œuvres sculptées animalières.

Issues des grands musées français nationaux, créées par des artistes célèbres ou anonymes sur les supports les plus divers et dressant un panorama esthétique de la Préhistoire à nos jours, ces reproductions de collections proposent une découverte tactile originale, comme celle de leurs secrets de fabrication.

Destinée à tous les publics et aux familles, cette exposition est particulièrement adaptée aux personnes malvoyantes ou non voyantes ; elle s’inscrit dans le cadre du travail engagé par le service depuis plus de dix années, avec le soutien de la collectivité départementale propriétaire, pour une accessibilité élargie à la culture, notamment vis-à-vis des jeunes et des visiteurs en situation de handicap.

Enfin, elle offre une approche originale de l’art et la possibilité d’une découverte par les non initiés.

 

(Exposition-parcours sensoriel)

 

 

 

 
"NATURES MORTES ? ... DANS LA COLLECTION SIMONOW" à partir du 1er février 2016

"NATURES MORTES ? ... DANS LA COLLECTION SIMONOW"
(Beaux-Arts XIX°-XXI°s.)

 

DU 1er FEVRIER 2016 A MI-JANVIER  2018

Abbaye de Flaran –  Dortoir des moines

 

Poursuivant le travail transversal entrepris autour de l’exceptionnelle collection prêtée au Conseil Départemental du Gers par M. Michael Simonow, l’année 2016, jusqu’en 2018, s’attache à la présentation d’un nouveau thème de l’Histoire des Arts, celui de la « Nature morte ».
 
Exercice de style pour les plus grands artistes et autre « sujet » essentiel en peinture depuis les origines de celle-ci, la Nature morte, dont l’intitulé n’apparait qu’au XVIIè, s’est d’abord définie comme un ensemble d’objets ou d’éléments inanimés avant de désigner l’ensemble de la composition elle-même, quel qu’en soit le support.

5

 
D’abord imprégnée de symbolique au Moyen-âge, elle s’affirme comme vision du réel à partir du XVIIe (Chardin) mais balancera constamment d’un courant à l’autre. 
 
Parallèlement, sa richesse en fait un thème de prédilection pour les artistes contemporains, après une forme d’éclipse lors de l’arrivée de la photographie, qui séduira même tous les courants avant-gardistes, de Cézanne aux Surréalistes ou au Pop Art par exemple.
L’exposition fondée sur une trentaine d’œuvres issues de la collection Simonow où voisinent Courbet, Vollon, Derain, Vlaminck ou Valadon…, offre un panorama original de cette problématique appuyée, comme à chacun de ces évènements, par un important programme de médiation culturelle auprès de tous les publics, notamment scolaires.

 

 

 

_Téléchargez le DOSSIER PEDAGOGIQUE.pdf

 
 
Nos Sites
Conseil Départemental du Gers
Thermes de Castéra Verduzan
Tourisme Gers
 
Covoiturage
Annuaire bio
Numéro Vert Social
Conseil Départemental des Jeunes
Transports scolaires
Archives Départementales
ADDA 32
Oxygers