Expositions

L'Ecole anglaise…, dans la collection Simonow

1 février 2018 - 15 janvier 2020
(Beaux-Arts, XVIIIe -XXe s.) Flaran – Dortoir des moines

Séduit par la beauté et l’attractivité de l’abbaye cistercienne de Flaran, M. Michael Simonow a confié, depuis plus de dix ans, sa prestigieuse collection au Conseil départemental du Gers. La nouvelle exposition thématique bi-annuelle du Centre patrimonial s’intéresse aujourd’hui à l’Ecole anglaise de peinture et de sculpture, à travers quarante œuvres du XVIIIe au XXIe siècle.
A côté d’illustres signatures (Gainsborough, Constable ou Steer…), voisinent des auteurs moins connus du public français mais tout aussi essentiels, expression de la richesse de cette collection, extraordinaire découverte au coeur d’un des grands sites de la Région Occitanie.

Cette présentation est appuyée, comme à chacun de ces évènements, par un important programme de médiation culturelle auprès de tous les publics, notamment scolaires.

Un catalogue richement illustré accompagne l’exposition

Le petit zoo de Flaran :

Permis de toucher !

Exposition permanente
(Exposition tactile sur le thème de la sculpture animalière) Flaran - salon du prieur

En complément des expositions et animations engagées toute l’année par la Conservation départementale du Patrimoine et des Musées / Flaran, le service médiation culturelle vous invite à découvrir, au moyen d’une exposition permanente, tactile et ludique, des reproductions d'œuvres sculptées animalières.

En 2018, venez découvrir une version renouvelée de l’exposition, enrichie grâce à l’acquisition de nouveaux moulages : inauguration le vendredi 13 avril 2018 à 18h00.

Issues des grands musées français nationaux, créées par des artistes célèbres ou anonymes sur les supports les plus divers et dressant un panorama esthétique de la Préhistoire à nos jours, ces moulages proposent une découverte tactile originale, à l’image de leurs secrets de fabrication. Ils sont réalisés par l'atelier de la Réunion des Musées nationaux - Grand Palais.
Destinée à tous les publics et aux familles, cette exposition est particulièrement adaptée aux personnes malvoyantes ou non voyantes. Elle s’inscrit dans le cadre du travail engagé par le service depuis plus de dix années, avec le soutien de la collectivité départementale propriétaire, pour une accessibilité élargie à la culture, notamment vis-à-vis des jeunes et des visiteurs en situation de handicap. Enfin, elle offre une approche originale de l’art et la possibilité d’une découverte par les non-initiés.

Le petit zoo de Flaran mobile : ce dispositif mobile permet également la présentation ponctuelle de ces moulages hors les murs (école, maison de retraite, …). Sur réservation uniquement, sous réserve de disponibilité des médiateurs.

Conception de la muséographie et du dispositif mobile en partenariat avec l’ESAT La Caillaouère d’Auch (AGAPEI).

L'Oeuvre Mystère

19 mai 2018 -  16 septembre 2018
(Installation contemporaine) Flaran –  Cloître et jardins historiques

    Depuis 20 ans, date de l'installation de la Conservation départementale du patrimoine et des musées sur l'Abbaye de Flaran, le Département du Gers a soutenu une ambitieuse programmation de manifestations culturelles et pédagogiques au sein de laquelle l'art contemporain tient une place de choix.
    L’Abbaye de Flaran, Centre patrimonial départemental, Grand Site d’Occitanie et magnifique écrin cistercien, accueille donc annuellement (de mai à septembre), l’œuvre « mystérieuse » (car non dévoilée de prime abord) d’un artiste contemporain.
    Celle-ci, créée tout spécialement ou mise en résonance avec le lieu (à l’intérieur des bâtiments abbatiaux ou à l’extérieur, dans les jardins historiques, suivant les années) fait l’objet d’un important accompagnement pédagogique, notamment auprès des scolaires.
    Invitée printanière de l’opération, Barbara Schroeder (1965, Kleve) propose une installation allégorique en forme de déambulation autour des légumineuses, qui prolonge le travail engagé sur le thème des «natures mortes» en 2017 et conduira le visiteur du cloître au jardin des simples.
    Exposition conçue et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine/Flaran, inscrite dans le cadre de la 7e éd. de l’opération annuelle «L’œuvre MystèRe».

La Grande Guerre dans la BD, année V
 mi-juillet à  mi-août 2018
BD à Flaran, 17° édition
(Bande dessinée contemporaine)

    Dans le cadre de sa programmation annuelle, la Conservation départementale du Patrimoine et des Musées/Flaran a souhaité initier une collaboration régulière avec des structures culturelles (organismes, associations… etc.), impliquées au plan départemental. L'année 2002 a ainsi vu la formalisation d'un partenariat avec l'association "B.D. en Gascogne", dans le cadre du festival organisé par celle-ci sur la ville d'Eauze.
    Le public est donc invité (parallèlement à la manifestation élusate), à découvrir, sur l'Abbaye de Flaran, une exposition d’œuvres originales qui met en avant le travail d'un (ou de plusieurs) auteur(s) de bandes dessinées, accueilli(s) en tant qu' "invité(s) d'honneur".
    A titre exceptionnel, à partir de 2014 et jusqu’en 2018, en accompagnement des commémorations de la Grande Guerre de 14-18, une programmation pluriannuelle prolonge la réflexion engagée au niveau national autour de ce premier conflit mondial.
    Les manifestations successives de Flaran, qui présentent plusieurs visions de la guerre comme autant de témoignages poignants, offriront donc un éclairage original et didactique sur « la der des der », légitimé par l’évolution actuelle de la Bande dessinée.
    En effet, traversant tous les courants (réaliste, humoristique ou fantaisiste…) depuis le travail initiateur de Tardi, artistes, auteurs et illustrateurs de bandes dessinées se sont emparés du thème en élaborant ce qui apparaît désormais comme une vision esthétique à part entière, qui évolue vers une nouvelle écriture mémorielle de ce conflit.
    Exposition conçue et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine/Flaran, en partenariat avec l'association "B.D. en Gascogne" d'Eauze.
    En complément, une exposition–dossier « L’écho des tranchées » évoque quelques artistes ayant travaillé sur ce thème (Création : On a marché sur la bulle, Amiens).

Paul Storey

23 juin -  16 septembre 2018
(Beaux-Arts, XX°-XXI°s.) Abbaye de Flaran - Eglise abbatiale

    Poursuivant le travail engagé depuis 2000 autour de l’Art contemporain, la conservation départementale du patrimoine et des musées/Flaran consacre, chaque année, un temps de sa programmation à l’accueil d’un artiste contemporain.
    Installé depuis plus de vingt ans en Aquitaine, Paul Storey (1957, Londres), irlandais de souche, entame des études d’ingénieur avant de basculer définitivement vers les Beaux-Arts, notamment au Royal Collège of Art à Londres en 1984.
    De voyages à travers le monde en expositions personnelles, il choisit, en 1989, de s’installer définitivement en France, en région Aquitaine, afin de se consacrer pleinement à son art.
    Présent en tant qu’artiste dans la collection Simonow, il a souhaité revisiter aujourd’hui, les thèmes traditionnels de l’iconographie chrétienne à travers ce nouveau travail plastique, tantôt austère et mélancolique, tantôt d'esprit plus mystique, qui se modèle, le temps d'une exposition, aux vastes espaces cisterciens de l'église abbatiale de Flaran.
   Un catalogue accompagne l’exposition

Michel THERSIQUEL

Les travailleurs de la Mer, Le Finistère

13 octobre 2018 - 17 mars 2019
(Photographie contemporaine) La profondeur des champs (sillon n°10) - Flaran - Logis abbatial

    Alternant, au gré des rencontres artistiques, le noir et blanc ou la couleur, les départements ou régions françaises et le reste du monde, l’Abbaye de Flaran poursuit inlassablement son questionnement sur la ruralité de notre planète, à travers les sillons successifs creusés par les travaux personnels et originaux des photographes invités.
    Mis à l’honneur à titre posthume à l’Abbaye de Flaran, cette année 2018, pour le 10e sillon de l’opération « La profondeur des champs », Michel Thersiquel (Bannalec,1944 – Concarneau,2007) s’affirme, jusqu’à sa mort, comme le photographe de la « maritimité » bretonne.
    Fils d’un horloger et photographe, il poursuit parallèlement les deux cursus avant de basculer dès 1963 vers le second et s’installe, en 1966, en tant que photographe à Pont-Aven ; il y est vite distingué pour ses portraits et développe alors une recherche plus esthétique sur le cadrage, la matière et la lumière. Installé en 1973 à Bannalec, il participe à la création du groupe de photographes Sellit, dévolu à la Bretagne, ses îles puis à la pêche et la vie rurale.
Réalisateur, photographe-reporter, chargé de missions photographiques pour le Conservatoire du littoral ou les collectivités, il ancre son travail dans ces thèmes récurrents qui ne le quitteront plus.
    Il sourd de cet oeuvre puissant et monolithique, à son image et celle de l’environnement breton, sa tendresse pour le Finistère et ses habitants, à travers un travail encore étonnamment peu montré en France.
    Un catalogue accompagne chaque sillon de cette manifestation unique en son genre.

L'animal au Moyen Âge

Histoire(s) médiévale(s) - 1

1er octobre 2018 au 6 janvier 2019
Flaran - Réfectoire des moines

   En écho aux animaux sculptés sur les chapiteaux des colonnes du cloître et à la galerie tactile sur le thème de la sculpture animalière Le petit zoo de Flaran : permis de toucher ! le Service médiation culturelle vous propose de prolonger cette thématique animalière grâce à l’exposition temporaire L’animal au Moyen Âge de la Tour Jean sans Peur à Paris.

L’animal est un motif fréquemment représenté au Moyen Âge : on le retrouve sur les vitraux, les tapisseries et dans les marges de manuscrits. L’exposition s’appuie sur ces représentations pour aborder l’animal dans la vie quotidienne (animal outil, animal produit, animal d’agrément…) mais aussi pour évoquer les liens affectifs et symboliques qui l’unissent aux hommes.

Cette exposition sera complétée par la présentation de la mallette tactile Le bestiaire fantastique de l’art roman, réalisée par l’association Artesens d’Aix-en-Provence qui permettra aux petits et grands ainsi qu’au public en situation de handicap de découvrir par le toucher quelques animaux fantastiques représentatifs du bestiaire médiéval.