EXPOSITION : Béatrice Tillier

BD à Flaran (18° éd.)
(Bande dessinée contemporaine)
Du 15 juillet au 1er septembre 2019

Rendez-vous incontournable des bédéphiles, en lien avec le festival tenu à Eauze, la18e édition de « BD à Flaran » renoue, cette année 2019, après les commémorations de la Grande Guerre qui nous ont occupés durant cinq années, avec son déroulé habituel.
La formule reprend donc un rythme annuel avec la présentation, à travers le panel d’une vingtaine d’œuvres originales, d’artistes accomplis de la bande dessinée contemporaine.
Béatrice Tillier (1972, Lyon-), après des études de littérature, obtient son diplôme à la célèbre Ecole d’Art Emile-Cohl de Lyon, y rencontre son conjoint Olivier Brazao (1971, Lyon-), avant de se lancer, avec celui-ci, dans une carrière d’illustratrice et d’auteure de bande dessinée, notamment lors de collaborations communes (Paroles de Poilus, 2012, Soleil Prod.).
Après des récits à destination de la Jeunesse, de la science-Fiction et, en 2005, Mon voisin le Père Noël avec Philippe Bonifay (1959, Toulon-), elle s’attache, en 2008, au triptyque fantastique Le bois des Vierges avec Jean Dufaux (1949, Nice-) qui affirme son style puis, toujours avec ce dernier, à partir de 2015, elle dessine le troisième cycle de la Complainte des Landes perdues (Dargaud) à la suite de Philippe Delaby, décédé (1961, Tournai-2014).
Exposition conçue et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine et des Musées/Flaran, en partenariat avec l’association « B.D. en Gascogne » d’Eauze.

EXPOSITION : La Villa de Séviac (Gers)

La fin d’un monde (IV°-VII°s. ap. J.-C.)
(Archéologie gallo-romaine)
Du 22 juillet au 22 septembre 2019

Portée par la logique du réseau gersois placé sous sa responsabilité scientifique, la Conservation départementale du patrimoine et des Musées/Flaran, mène, depuis plus de vingt ans, des expositions intéressants tous les domaines des collections et du patrimoine des sites et musées du Gers,

Au sein de ce réseau, le pôle archéologique « Elusa capitale antique » s’appuie sur trois entités exceptionnelles, le musée archéologique d’Eauze et son fameux trésor du IIIe siècle de notre ère, la domus (maison urbaine) du IVe siècle de Cieutat à Eauze et la villa (maison rurale) du IVe siècle de Séviac à Montréal-du-Gers.

Désormais ouverte au public, ses mosaïques restaurées et en préfiguration de la publication à venir, il été nécessaire, en lien avec les archéologues en charge de cette dernière, de présenter les dernières avancées scientifiques autour des découvertes de cette villa, luxueuse résidence au cœur de la campagne gasconne.

Cette exposition constitue un double évènement archéologique et muséographique, en tant que première exposition conclusive sur Séviac depuis plus de 50 ans et par la qualité des objets présentés et souvent peu connus.
Elle s’attachera à dresser le panorama le plus complet possible de l’histoire de ce site emblématique, de son apogée jusqu’à son abandon.

Exposition conçue et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine et des Musées/Flaran en partenariat avec le pôle archéologique « Elusa, capitale antique » et l’Association des Amis de Séviac

L’Ecole anglaise… dans la Collection Simonow

L’ECOLE ANGLAISE … dans la collection Simonow (Beaux-Arts, XVIIIe – XXIe)
1er février 2018 au 15 janvier 2020, dortoir des moines
Séduit par la beauté et l’attractivité touristique de l’abbaye cistercienne de Flaran (Cl. M.H.), M. Michael Simonow a confié, depuis plus de dix ans, sa prestigieuse collection au Département du Gers. La nouvelle exposition thématique bi-annuelle du Centre patrimonial s’intéresse aujourd’hui à l’Ecole anglaise de peinture et de sculpture, à travers quarante œuvres échelonnées du XVIIIe au XXIe siècle.
A côté d’illustres signatures (Gainsborough, Constable ou Steer…), voisinent des auteurs moins connus du public français mais tout aussi essentiels, expression de la richesse de cette collection Simonow, extraordinaire découverte au cœur d’un des grands sites de la Région Occitanie.
Un catalogue accompagne l’exposition.

EXPOSITION / Jephan de Villiers, Au travers du temps. Les arches du silence.

– L’œuvre MysteRe (9e éd.) –
(Installation contemporaine)
DU 25 MAI AU 22 SEPTEMBRE 2019.
Abbaye de Flaran – salle capitulaire et armarium
Depuis 20 ans, le Département du Gers a soutenu une ambitieuse programmation de manifestations culturelles et pédagogiques sur Flaran, au sein de laquelle l’art contemporain tient une place de choix depuis l’origine.

L’Abbaye de Flaran, Centre patrimonial départemental, Grand Site d’Occitanie et magnifique écrin cistercien, accueille donc annuellement (de mai à septembre), l’œuvre « mystérieuse » (car non dévoilée de prime abord) d’un artiste contemporain.

Celle-ci, créée tout spécialement ou mise en résonance avec le lieu, fait l’objet d’un important accompagnement pédagogique, notamment auprès des scolaires.

Invitée printanier de l’opération 2019, Jéphan de Villiers (1940, Chesnay) collecte des fragments d’éléments naturels ou animaux (bois, écorces, plumes…) qu’il transforme et recompose en autant de sculptures ou d’ensembles sculptés, faisant naitre les figures ou les images d’un peuple fantastique ou fantasmé.

Il investit aujourd’hui la salle capitulaire et l’armanium qui le jouxte, salles essentielles au cœur des abbayes, la première dévolue à la gestion des affaires courantes de la communauté religieuse et la seconde à la conservation des manuscrits précieux de celles-ci.

Exposition conçue et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine et des Musées/Flaran, inscrite dans le cadre de la 9e éd. de l’opération annuelle «L’œuvre MystèRe».